L’avenir est aux réseaux de niche

Alors qu’il y a peu ma connaissance des réseaux sociaux se limitait à Facebook, MySpace ou encore Viadeo ou Copains d’avant, chaque jour je découvre l’existence de nouveaux réseaux.

Etablir une liste de ces réseaux est absolument impossible : ils se comptent pas centaines et de nouveaux se créent régulièrement.

En voici quelques exemples que j’ai découvert cette semaine :

  • Zefanclub, qui se dit 1er site officiel des fans de foot (version en français).
  • Footbo, autre réseau social qui rassemble les fanas de foot. Pour l’instant n’existe qu’en version anglaise, allemande et espagnole.
  • Toujours pour les sportifs ou amateurs de sports, Wanasport pour créer son réseau sportif. Vous cherchez un partenaire pour taper la balle ? vous voulez organiser un marathon ou un match de… foot, tiens ! entre amis ? vous avez envie de mesurer et comparer vos performances sportives ? Rendez-vous sur Wanasport.
  • Dans un tout autre registre, Skwat la communauté arty 2.0, est un réseau social (français) pour les artistes, en herbe ou non. Photographes, comédiens, musiciens, stylistes… vous pouvez y publier vos photos, vidéos, compositions musicales, créations picturales.

 

Ces quelques exemples ne sont là que pour vous montrez le type de réseaux qui aujourd’hui est en train de se développer. Ces réseaux dits “de niche” , très spécialisés, me semble effectivement l’avenir des réseaux sociaux. Ils s’adressent à des communautés bien définies qui partagent une même passion, des centres d’intérêt communs ou appartiennent à une même profession.

Est-ce pour autant la fin des modèles type Facebook ? Sûrement pas, mais Facebook atteint les limites de ses ambitions. Quel intérêt de multiplier son nombre d’amis virtuels s’ils n’ont finalement qu’un lien très étroit avec vous ? Peut-on d’ailleurs parler d’”amis” ? Ne s’agit-il pas plutôt de “contacts” ? C’est un autre débat sur lequel je reviendrai dans un prochain billet.

Les réseaux généralistes comme Facebook touche par définition une cible très large. Ils répondent à l’attente de beaucoup d’internautes, tout dépend effectivement de ce qu’on attend de ces réseaux sociaux. De nombreux internautes ont aussi leur profil sur d’autres réseaux beaucoup plus ciblés voir select où l’on ne peut rentrer que coopté.

Que ce soit dans un but professionnel ou simplement pour le plaisir, je trouve les réseaux de niche bien plus intéressants à cultiver. Ce n’est que mon point de vue bien sûr…

Une chose est sûre : dans quelques années, nous serons tous membre d’au moins un réseau social. ;-) 

À propos Fabienne
Journaliste / Community manager. Passionnée de web, de médias sociaux et de nouvelles technos.

4 Responses to L’avenir est aux réseaux de niche

  1. Ping : Réseau social : mon fidèle ami y est présent aussi « Culture Web

  2. ebel dit :

    dans les réseaux sportifs il ne faut pas oublier http://www.sportme.com (en allemagne), comenplay (angleterre) et http://www.cleec.com
    Je pense aussi qu’ils sont promis à un bel avenir !

  3. Fab dit :

    Merci ebel pour ces précisions.

  4. Ping : Réseaux sociaux : la famille, une cible convoitée « Culture Web

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :