CityPhone vs Phone Life : 1-0

J’avais loupé la sortie fin 2009 de Phone Life le 2e magazine consacré à l’iPhone après CityPhone. J’ai voulu me rattraper et je viens d’acheter le n°2.

Résultat : 5,50 € que j’aurais mieux fait de réserver à l’achat de deux ou trois applis payantes.

Le premier article sur l’iPad est plutôt pas mal avec de belles photos de ce nouveau jouet. Un autre sur « pourquoi (ne) faut-il (pas) jailbreaker son iPhone ? » m’a convaincu de ne pas chercher à bidouiller le mien (de toute manière je ne suis pas assez calée côté technique).

Mais, l’essentiel de Phone Life c’est tout de même la présentation de ses 250 applications avec, comme annoncée en Une, le bonus : « flashez et installez vos applis en 30s chrono ».

Ce catalogue d’applis ne présente absolument rien d’original : un mini descriptif avec ou non une photo de l’appli et puis c’est tout. Prenez votre iPhone, allez sur l’Appstore et cherchez selon vos centres d’intérêt, vous en saurez autant et gratuitement. Pas de comparatifs, pas de coups de coeur de la rédaction… Une rubrique « les 7 familles high-tech » avec chacune leurs applications dédiées où je me reconnais dans toutes et aucune à la fois. Perso, j’ai au moins une application dans chacune des 7 familles…

Et le bonus qui aurait pu être vraiment sympa, les flashcodes pour télécharger vos applis en quelques secondes… eh bien, de bonus, je n’en ai quasiment pas vu puisque bien qu’ayant un iPhone doté de Mobiletag, les flashcodes ne fonctionnent pas ou trop rarement. Je n’ai ainsi pu téléchargé de cette manière aucune appli qui m’aurait intéressée. Et plutôt que de me simplifier la vie, ce petit gadget m’a bien énervé. Pour avoir effectué d’autres tests avec succès et rapidité sur d’autres supports, je précise que ça ne vient ni de Mobiletag, ni de mon iPhone, ni de moi qui ne saurait pas « flasher »correctement.

Bref, entre CityPhone et Phone Life, le choix est vite fait.

Dans CityPhone, des comparatifs, des tests, des appréciations (les +, les -), des dossiers, des interviews, des tutoriels, de quoi ne pas regretter ses 4,90 €. Tout n’est pas parfait dans CityPhone (voir ma critique du magazine à sa sortie). Le n°2 livre une maquette toujours aussi fouillie mais, pour le reste, vous avez du contenu à vous mettre sous la dent.

Et vous, quelles sont vos impressions sur la presse iPhone ?

MAJ juin 2011 :

  • CityPhone a depuis disparu des kiosques. Son concurrent, Phone Life, continue lui de paraître.

Billets en relation :

À propos Fabienne
Journaliste / Community manager. Passionnée de web, de médias sociaux et de nouvelles technos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :