Des start-up d’avenir

Il y a deux semaines Challenges (22 avril 2010) consacrait un dossier aux 100 start-up d’avenir sélectionnées par des business-angels. Un concentré d’inventivité avec des dossiers tous plus intéressants les uns que les autres.

Parmi les 100 start-up, voici les 5 qui ont retenues mon attention pour diverses raisons, dans les domaines du web, des réseaux sociaux et des nouvelles technos :

J’ai déjà testé leurs services :

  • Many Players, société qui propose des jeux en ligne sur le thème du sport : la voile avec Virtual Regatta, le rallye avec comme première expérience Virtual Dakar qui a ouvert la voie à d’autres rallyes auto virtuels. Many Players se positionne aussi dans le foot et le rugby.

J’ai testé cette année Virtual Rallye Game à l’occasion du Dakar. Une expérience sympathique mais un bilan dans l’ensemble mitigé.

Many Players surfe sur le succès des MMORPG, les jeux massivement multijoueurs avec une spécialité forte, celle de la compétition sportive en lien avec l’actualité.

La société a réalisé 1,3 millions d’euros en 2009, elle cherche à lever 1,5 millions d’euros.

  • Babelio permet de mettre sa bibliothèque en ligne (c’est gratuit jusqu’à 300 livres), d’ajouter des critiques, de découvrir d’autres lecteurs qui partagent les mêmes goûts littéraires.

J’y ai rentré effectivement une bonne partie de ma bibliothèque en son temps et rédiger quelques critiques, mais cela fait un moment que je n’y ai plus mis les pieds. Sorte de réseau social pour les passionnés de livres, Babelio voudrait devenir, d’après Challenges, la référence dans la vente de livres numériques. A suivre donc.

Babelio cherche à lever 200 000 euros.

Je testerai bien :

  • PeopleForCinema. Créé en novembre 2009, ce site est basé sur le même principe que MyMajorCompany, il permet de miser sur un film en finançant une partie de sa distribution (vous pouvez investir à partir de 20 euros).

PeopleForCinema a rassemblé 7500 membres en quatre mois. La société cherche à lever 3 millions d’euros.

J’attends de voir :

  • Museworld, un univers destiné exclusivement aux filles de 6 à 12 ans. La description qu’en fait Challenges m’a laissé sceptique. J’ai décidé d’aller voir par moi-même. Mes commentaires dans un prochain billet.

Museworld rassemble 12000 adhérentes. La société cherche à lever 1 million d’euros.

Un concept sympa dans l’air du temps :

  • Tribu gourmande, pour publier son propre livre de recettes personnalisées. Les blogs et sites culinaires ont la côte, les livres personnalisés aussi. Tribu gourmande vous propose d’éditer vos propres recettes et de rejoindre la tribu des gourmands pour les partager et en tester de nouvelles.

Tribu gourmande cherche à lever 300 000 euros.

À propos Fabienne
Journaliste / Community manager. Passionnée de web, de médias sociaux et de nouvelles technos.

One Response to Des start-up d’avenir

  1. Ping : Museworld, exclusivement pour les filles « Itinéraire numérique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :