Débuter sur Twitter #2 : Comment choisir les profils à suivre ?

Après avoir vu précédemment les différents usages de Twitter et les 10 intérêts que j’y trouve personnellement, je vous livre ici les critères et la méthode que j’utilise pour choisir et gérer mes abonnements.

Personnellement, le choix de mes followings (ou abonnements) se fait selon deux critères principaux : le profil, j’entends par là la mini biographie (d’où l’importance de bien la renseigner) et les derniers tweets. Quelqu’un qui sur 10 tweets en passent plus de la moitié à raconter sa vie ne m’intéresse pas. Ni celui qui inonde ses followers avec 1 tweet toutes les minutes ou qui ne fait que re-tweeter, autant s’abonner à la source. Je fuis également les comptes alimentés automatiquement, je veux dire ceux qui utilisent Twitter pour ne faire que de l’autopromotion de leur blog via de multiples outils reliant automatiquement leur blog à leur compte twitter. Faire la promo de ses billets, d’accord, mais avec parcimonie.

Je fais aussi attention à la localisation du profil lorsqu’elle est suffisamment bien renseignée. Il m’arrive de suivre quelques personnes uniquement parce qu’elles habitent ma ville et qu’elles me fournissent de temps à autres des infos locales intéressantes.

Je jette enfin un œil sur le rapport nombre d’abonnés/nombre d’abonnements. Un profil qui comptent plusieurs centaines d’abonnements et qui n’a en retour que quelques abonnés ne m’inspire pas confiance : c’est d’ailleurs souvent quelqu’un dont l’unique objectif est d’engranger le maximum de followers en s’abonnant tout azimut. A fuir donc, a priori.

Il est bien sûr normal qu’au début vous ayez plus d’abonnements que d’abonnés, mais prenez votre temps. Un réseau efficace se construit pas à pas. Inutile de suivre dès le départ tous les profils qui semblent correspondre à vos centres d’intérêt. Certains se recoupent, fournissent les mêmes liens, tweetent les mêmes infos. Au besoin, créez-vous une liste privée de profils à tester pour voir si, sur la durée, il s’avère pertinent de continuer à les suivre (sur la constitution des listes, voir mon prochain billet : « Débuter sur Twitter #3 :Comment profiter au maximum de tout le potentiel de Twitter ? »).

Un conseil : Ne suivez pas systématiquement ceux qui vous suivent. Je dois follower en retour environ 50 % de mes followers.

Certains vous suivent uniquement pour que vous les suiviez en retour, puis s’empressent de se désabonner. Certains ont un profil extrêmement éloigné du vôtre et vous n’êtes pas obligé de leur trouver un intérêt réciproque. D’autres ont un objectif purement marketing : les marques vous suivent pour se faire connaître et n’attendent qu’une chose que vous les suiviez à votre tour. Certaines ne se basent d’ailleurs que sur un tweet de votre part pour estimer que leur service ou produit est susceptible de vous intéresser. J’ai comme ça un certain nombre d’entreprises abonnées à mon compte et qui se méprennent totalement quant à mes centres d’intérêt. Tant pis pour elles ! Et puis, j’applique à mes followers la même règle que pour choisir un nouvel abonnement : consultation du profil, des derniers tweets.

La nouvelle version de Twitter permet d’avoir un aperçu rapide des profils sans quitter sa time line (TL). Ce n’est certes pas toujours suffisant pour se faire une idée, mais disons qu’il m’arrive de follower quelqu’un uniquement parce que ses trois derniers tweets m’ont intéressée. En analysant vos abonnements, Twitter vous fait également des suggestions de comptes à suivre qui sont souvent assez pertinents.

Tous les vendredis, la twittosphère frétille au rythme des #FF ou #FollowFriday. Ce sont les suggestions de vos followings : les personnes que vous suivez vous recommandent d’autres personnes à suivre. Je ne pratique pas assidûment le FF pour une raison simple : j’aime bien commenter mes FollowFriday, dire pourquoi je recommande ce profil, quels sont ses sujets de tweets favoris. Une liste de personnes à suivre sans commentaire ne présente pour moi aucun intérêt.

Un dernier conseil : faites le ménage régulièrement. Certains comptes ne sont plus alimentés depuis des mois, désabonnez-vous, vous aurez l’impression d’être plus léger même si ce ne sont pas eux qui monopolisent votre TL. Personnellement, à quelques exceptions près, je me désabonne des comptes non mis à jour depuis au moins deux mois. Même si vous ne tweetez pas systématiquement tous les jours (il m’arrive de ne pas tweeter pendant trois ou quatre jours), Twitter n’a d’intérêt que si vous l’utilisez très régulièrement (ce n’est d’ailleurs pas parce que je ne tweete pas que je ne consulte pas mon fil plusieurs fois par jour).

Et pour savoir qui vous suit et qui ne vous suit pas parmi ceux que vous suivez, et inversement, qui vous suivez ou pas parmi ceux qui vous suivent (c’est clair ?), il existe différents outils. J’utilise pour ma part Friend or follow ou  Unfollow Finder.

Et si vous voulez me suivre sur Twitter, c’est par ici.

Billets en relation :

  1. Pourquoi tweeter ?
  2. Comment profiter au maximum de tout le potentiel de Twitter ?
  3. Les 20 termes à connaître
  4. Les outils pour gérer son compte Twitter
  5. Avec SilverBird, restez connecté à Twitter

À propos Fabienne
Journaliste / Community manager. Passionnée de web, de médias sociaux et de nouvelles technos.

One Response to Débuter sur Twitter #2 : Comment choisir les profils à suivre ?

  1. Ping : Débuter sur Twitter #1 : Pourquoi tweeter ? « Itinéraire numérique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :