« Baobab veut faciliter le bouche à oreille sur le web » – Interview des fondateurs

Officiellement lancé le 2 Novembre, Baobab.com est un annuaire d’un nouveau genre, situé entre le réseau social et l’annuaire professionnel classique. Son objectif ? Mettre en relation particuliers et professionnels via le bouche à oreille. La société Baobab.com est basée à Lyon. Déployé dans un premier temps sur Lyon et Grenoble, le site devrait s’étendre à terme à l’ensemble du territoire.

Rencontre avec les trois jeunes fondateurs, Jean Michel, Edouard Pommier et Jean-Côme Prieur, tous diplômés de Grenoble Ecole de Management.


Pouvez-vous nous présenter le concept de Baobab ?

Baobab est un annuaire social. C’est à dire un annuaire de professionnels (principalement destiné aux restaurants, bars et commerces) qui intègre des fonctionnalités d’un réseau social. Par exemple, vous pouvez recommander cette boutique de mode à vos amies et rester au courant de ses promotions et de ses nouveaux produits.

Comment est née cette idée ?

Cette idée est née il y a un peu plus d’un an : après une expérience malencontreuse avec un restaurant, j’ai constaté que les avis en ligne étaient parfois trompeurs… Etant utilisateur de Facebook, je me suis dit que j’aurai pu demander à mes amis s’ils me recommandaient un restaurant à Grenoble… Et puis il n’y a qu’un pas à l’utilisation de son réseau de manière plus efficace.

Le principe des bonnes adresses sur recommandation existe déjà (je pense notamment à Nomao qui s’appuie aussi sur Facebook), qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents ?

C’est vrai que le concept d’utiliser son réseau pour trouver de bonnes adresses commence à se répandre. Cependant, nous nous distinguons de nos concurrents en laissant une place aux professionnels pour communiquer avec leurs clients et leurs adeptes : Baobab.com est centré sur les interactions entre professionnels et particuliers. Et de plus en plus de professionnels cherchent à animer leur communauté sur Internet, il suffit  de constater le nombre de commerces qui ont un compte Facebook !

Concrètement, en tant qu’internaute, si je ne suis pas inscrit sur Facebook, si je n’ai pas d’ « amis », est-ce que je peux utiliser Baobab ?

Sans Facebook, vous pouvez tout à fait vous inscrire sur le site et rechercher vos amis qui sont déjà présents. Des outils permettant d’inviter ses amis (via webmail notamment) seront bientôt mis en place. Si vous ne voulez pas inviter vos amis – ou si vous n’en avez aucun ! – vous pouvez toujours utiliser le site et vous fier aux recommandations des autres utilisateurs.

Pourquoi, en tant qu’internaute, dois-je m’inscrire pour consulter le site ?

Baobab.com repose sur le réseau pour fonctionner, que ce soit avec les commerces ou restaurants comme avec ses amis. Les utilisateurs doivent donc s’identifier et s’inscrire. C’est le réseau qui fait notre valeur ajoutée.

Vous vous adressez dans un premier temps aux commerçants et restaurateurs de Rhône-Alpes, comment pensez-vous pouvoir les convaincre ?

Baobab.com est une plateforme destinée à faciliter le bouche-à-oreille autour des restaurateurs et commerçants. Nous allons nous adresser à ces professionnels au travers de leurs associations et regroupements. D’autre part, nous allons contacter les professionnels les plus appréciés directement sur leur lieu de vente. Nous allons également organiser des évènements avec eux afin de communiquer autour du fonctionnement du site.

Quelles autres fonctionnalités pensez-vous ajouter bientôt à Baobab ?

Nous allons améliorer les possibilités d’interactions entre internautes et commerçants/restaurants et permettre aux professionnels de mesurer l’impact de leurs actions sur Baobab… Nous en dirons d’avantage sur ce dernier point dans quelques temps !

Quels sont vos objectifs de développement ? Combien de professionnels inscrits et d’internautes utilisateurs dans les 3 ou 6 prochains mois ?

Nos objectifs sont d’atteindre un nombre conséquent d’utilisateurs professionnels et particuliers d’ici quelques mois. Pour le moment, nous avons une quarantaine de professionnels inscrits.

Sur quelle base repose votre business model ?

Notre business model reposera sur du freemium, c’est-à-dire un abonnement pour le commerçant lui permettant d’avoir des fonctionnalités plus poussées. Le prix n’est pas encore clairement défini car nous demanderons une validation à notre communauté avant, afin de coller parfaitement à leurs attentes. Cette offre sera mise en place dans quelques temps.

Quand prévoyez-vous de lancer l’application iPhone ?

L’application iPhone arrivera à la fin du mois de novembre.


Me passionnant pour toutes ces start-up qui innovent dans le web et les nouvelles technos, j’ai décidé de leur ouvrir mon blog. Premiers à inaugurer cette rubrique « Interview », les fondateurs de Baobab.com que je remercie vivement. Prochain témoignage de jeune entrepreneur en décembre.
Alors si vous êtes rhônalpin, que vous venez de monter votre entreprise, de lancer votre site ou que vous avez un projet de création dans le domaine du web et des nouvelles technos, contactez-moi ! (mes coordonnées en page « qui suis-je ? »)

Autre interview :

À propos Fabienne
Journaliste / Community manager. Passionnée de web, de médias sociaux et de nouvelles technos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :