Pourquoi les éditeurs de jeu video n’osent pas innover ?

Lu sur le web : Joueurs et éditeurs : tous responsables – article publié sur Be awesome be a geek le 14/02/2011

Après qu’Activision-Blizzard ait annoncé l’arrêt définitif de sa série des Guitar Hero pour se consacrer notamment à Call of Duty, l’auteur de cet article s’interroge sur le manque de stratégie d’innovation de l’éditeur. Les joueurs seraient, selon lui, en partie responsables en achetant systématiquement les gros jeux à succès sans tester de nouveaux jeux.

Il est vrai que vu le prix des jeux neufs (autour de 70€ généralement), on peut y regarder à deux fois avant de vouloir essayer des nouveautés. Il existe heureusement le marché de l’occasion qui permet effectivement de découvrir des titres moins connus.

Pour ma part, c’est vrai que j’adore la série des Call of Duty et j’attends d’ailleurs de trouver le dernier d’occasion. Amateur de FPS, je me suis pourtant laissée tenter par le dernier Assassin’s Creed. Et il faut bien reconnaître que si ces jeux très attendus ont autant de succès c’est aussi parce qu’ils le méritent.

Concevoir un titre demande du temps, plusieurs mois, voire plusieurs années, et coûtent très cher à produire, les éditeurs ont donc intérêt à se concentrer sur quelques jeux plutôt que de se disperser et de concevoir des titres à moins gros budget, uniquement pour élargir leur offre, mais qui au final ne trouveront pas leur public.

Pour permettre aux joueurs de s’orienter vers d’autres expériences ludiques, peut-être faudrait-il aussi revoir le prix de certains jeux ou trouver de nouvelles formes de distribution. De nombreux jeux sur mobile par exemple propose une version light, gratuite, qui permet de se faire une idée, et une version complète, payante celle-là.

MAJ 15/02/2011

Et pour étayer encore le fait que les éditeurs n’innovent pas assez et se concentrent sur leur acquis : Ubisoft annonce qu’il travaille sur le quatrième opus d’Assassin’s Creed.

À propos Fabienne
Journaliste / Community manager. Passionnée de web, de médias sociaux et de nouvelles technos.

3 Responses to Pourquoi les éditeurs de jeu video n’osent pas innover ?

  1. Hunold dit :

    C’est une très bonne annalyse que tu donnes.
    Le marché du jeux sur mobile étant en train d’exploser, il est serait normal que les éditeurs s’inspirent des pratiques qui se font sur ce type de plateforme pour proposer de nouveaux modes de diffusion et des fourchettes de prix plus larges.
    2 dossiers sur le même type de sujets :

    Dossier : Rêve et évasion, le futur du jeu vidéo
    http://bit.ly/hpCCrS

    Nouvelles plateformes de jeux vidéo : la fin des consoles ?
    http://bit.ly/ftSHka

  2. Fab dit :

    Des liens intéressants, merci.
    Il est vrai que le marché du jeu video connait de profonds bouleversements avec l’apparition aussi du cloud gaming dont on ne sait encore s’il va prendre de l’ampleur ou non. L’avenir des consoles peut effectivement se poser surtout encore une fois si l’on regarde le prix des jeux.

  3. Ping : Jeux vidéo : les tablettes vraies concurrentes des consoles ? « lailaoubaitadimi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :