Jeux vidéo : les tablettes vraies concurrentes des consoles ?

Lu sur le web : « Le jeu vidéo est-il mort ? » – emarketing.fr – 14 juin 2011 et « Jeux vidéo : de beaux jours et de nombreuses perspectives à venir » – ITespresso.fr – 24 juin 2011

A 10 jours d’intervalle, les titres de ces deux articles m’ont interpellé, l’un annonçant quasiment la fin des jeux vidéo, l’autre, au contraire, leur promettant un bel avenir. A y regarder de plus près, les conclusions des deux études auxquelles font références les deux sites, celle de Xerfi Global et celle de l’Idate, se rejoignent largement.

Pour l’Idate, les prévisions sont bonnes, au moins jusqu’à l’horizon 2015.

« La commercialisation de machines de nouvelle génération dès 2012 insufflera au secteur un rythme de croissance qui permettra aux logiciels de jeux de flirter avec des revenus autour de 60 milliards d’euros fin 2015″, déclare Laurent Michaud, chef de projet et responsable du pôle « Digital Home & Entertainment » pour l’Idate.

Ce sont donc les prochaines consoles qui apparaîtront à partir de 2012, telle la Wii U, voire la PS Vita, qui devraient rebooster un marché un peu en berne. Mais si le jeu vidéo traditionnel, celui des consoles et des PC, connaît un certain ralentissement, on ne peut pas parler de mort du jeu vidéo. Xerfi parle de la fin d’un cycle avec une année 2010 particulièrement difficile. Nous assistons en fait à une évolution, une mutation des formes de jeu vidéo et des pratiques des joueurs. Jeux en ligne, jeux sociaux, jeux sur smartphones, sur tablettes, le jeu vidéo est en train de prendre des formes multiples.

« Les consoles de jeu portables doivent rivaliser d’ingéniosité pour ne pas se laisser concurrencer outre-mesure par les jeux pour smartphones, analyse Xerfi. (…) Les éditeurs de jeux vidéo sont également à la recherche de nouveaux leviers de croissance. A ce titre, les jeux mobiles et sociaux constituent une opportunité extrêmement tentante mais la concurrence s’y annonce également très rude. » 

Outre les jeux sur smartphones, ce sont ceux sur tablettes qui rencontrent un vif succès. L’iPad a ouvert la voie à un nouveau mode de consommation du jeu vidéo. Les jeux constituent d’ailleurs le deuxième type d’applications les plus téléchargées sur l’iPad après les livres numériques. Les tablettes dans leur ensemble pourraient ainsi constituer pour les éditeurs et fabricants de vraies concurrentes aux consoles portables.

Reste la question du prix des jeux proposés sur les différentes plateformes. Peut-on d’ailleurs vraiment comparer un jeu de console à 69 € avec un jeu mobile à 0,79€ ? Pour permettre au marché sur console de se développer et de recruter peut-être de nouveaux adeptes, des versions light comme celle proposées sur smartphones (ou tablettes) pourraient permettre de se faire une idée avant d’acheter un jeu neuf. On pourrait aussi envisager de nouvelles formes de distribution : les plate-formes de jeux d’occasion ou de location ont, à mon avis, leur carte à jouer.
La problématique du prix, guère analysée dans les différentes études sur l’évolution du jeu vidéo, est à mon sens crucial. J’évoquais d’ailleurs dernièrement la question dans cet article : Pourquoi les éditeurs de jeu vidéo n’osent pas innover ? Et si les jeux mobiles et sociaux ont autant de succès, sûrement est-ce liés aussi à leur très faible prix de vente.

Dans une récente interview au magazine Forbes, Strauss Zelnick, PDG de Take Two, revient sur la différence de prix entre les jeux développés pour l’iPhone et pour les autres écrans :

« La raison pour laquelle le prix moyen pour une app iPhone est faible est parce qu’on ne l’utilise que pendant 5 minutes, et pas pendant des centaines d’heures. Mon avis est que les petits écrans seront utilisés pour une expérience de divertissement rapide mais interactif. Les écrans moyens et larges peuvent proposer une expérience de divertissement plus robuste et profonde. » 

Strauss Zelnick ne voit d’ailleurs pas pourquoi on ne proposerait pas des jeux pour tablettes à 20, 30, voire 40 $.

Alors, le jeu sur tablette, un bon compromis entre le smartphone et la console ? Un marché en tout cas à surveiller de près.

Et si vous vous intéressez au marché du jeu vidéo sur smartphones et tablettes, n’hésitez pas à suivre ma page scoop.it Jeux video sur mobile.

Billet en relation :

À propos Fabienne
Journaliste / Community manager. Passionnée de web, de médias sociaux et de nouvelles technos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :