Débuter sur Twitter #5 : les outils pour gérer son compte

Même si, en France, Twitter n’a pas encore atteint le succès d’un Facebook, tout le monde connait au moins son existence, ne serait-ce que de nom. Ce que l’on sait moins (enfin ce qu’ignorent généralement les non Twitter addicted), c’est la foultitude de services et applications nés grâce à Twitter. En effet, il existe toute une panoplie de services dédiés à la gestion de son compte Twitter. Les connaitre et les utiliser vous aideront à tirer le meilleur parti de Twitter.

Dans ce chapitre, nous verrons quelques-uns des outils servant à gérer ses followings (abonnements).

Deux outils pour mieux gérer ses listes : HootSuite et TweetDeck

Le site même de Twitter propose la création de listes. Elles sont limitées à 20. C’est peu si vous avez un grand nombre d’abonnements très diversifiés. Mais c’est déjà pas si mal. Le tout est d’arriver à créer les bonnes listes, c’est-à-dire trouver un classement pertinent de vos followers.

Personnellement je regrette régulièrement de ne pas avoir une liste « divers », une liste fourre-tout en quelque sorte, qui me servirait, entre autres, à mettre de côté mes derniers abonnements que je n’ai pas encore pris le temps de connaitre pour les caser dans une case justement. Cette absence de liste « divers » m’oblige en même temps à essayer au maximum de classer tout de suite mes nouveaux followings. Ne pas le faire m’expose, enfin les exposent (heureusement, ils ne le savent pas) au risque qu’ils se perdent dans ma time line sans espoir de retour. Je veux dire par là que je ne pourrais repérer, au milieu de mes 600 abonnements, un twitto non classé qui ne publierai qu’un ou deux tweets par jour, le nombre de tweets quotidiens sur ma time line étant bien trop important.

Il existe des outils pour mieux gérer ses followings, les classer et consulter plusieurs listes sur un même écran.

  • Pour ma part, j’utilise HootSuite. HootSuite vous permet d’importer vos listes Twitter. En créant des onglets, vous pouvez afficher pour chaque onglet jusqu’à 10 listes. L’intérêt de HootSuite est aussi de pouvoir consulter les flux de vos autres réseaux sociaux, Facebook, LinkedIn, ainsi que vos flux RSS. Et vous pouvez poster via HootSuite sur les réseaux que vous avez sélectionnés.

HootSuite


  • Autre outil : TweetDeck. Personnellement, je lui préfère Hootsuite pour plusieurs raisons. TweetDeck ne gère que votre compte Twitter. Par ailleurs, s’il permet d’afficher toutes vos listes sur un seul écran, cette présentation rend la navigation moins ergonomique. Je n’aime pas non plus l’affichage des tweets en blanc sur fond noir. Et contrairement à Hootsuite qui vous propose différentes présentations, TweetDeck n’offre aucune personnalisation possible.

TweetDeck

Les outils pour gérer ses followers, connaitre qui vous suit et ne vous suit pas.

Lorsque vous commencez à avoir un nombre significatif d’abonnés et d’abonnements, il vaut mieux faire un peu de ménage de temps en temps.

Comme je l’ai précisé dans un précédent article (Comment choisir les profils à suivre ?), ne suivez pas pour suivre, suivez les profils qui présentent un réel intérêt pour vous. Certains twittos ne vous suivent qu’en espérant que vous les suivrez en retour.

Voici 4 outils pratiques pour savoir qui vous suit, ne vous suit pas :

  • JustUnfollow pour connaître vos non-abonnés (que vous suivez mais qui ne vous suivent pas en retour) et vos fans (qui vous suivent et que vous ne suivez pas). Ce service vous permet aussi de repérer les comptes inactifs depuis 1, 3 ou 6 mois.

  • Unfollow Finder vous donnent deux informations : ceux qui ne vous suivent pas et ceux que vous ne suivez pas. Ce service dispose d’une interface très simple qui, du coup, ne vous permet pas de vous désabonner par exemple ou d’accéder à la biographie d’un twitto. Si vous cliquez sur un profil, vous êtes redirigés directement sur sa page Twitter.
  • Friend or Follow, mon préféré. Même service qu’Unfollow Finder (les non-abonnés sont appelés « suivants » et ceux que vous ne suivez pas, les « fans ») sauf qu’en plus, vous avez accès à vos amis (ceux que vous suivez et ceux qui vous suivent). En passant la souris sur les avatars, vous affichez également le profil. 
  • ManageFlitter. Dans sa version gratuite, ManageFlitter permet de connaître les gens qui ne vous suivent pas en les classant : les plus et les moins « bavards », ceux qui n’ont pas tweetés depuis 30 jours… Vous visualisez en même temps leur biographie et leur dernier tweet. D’autres fonctionnalités sont disponibles dans un mode payant. Une interface (en anglais) assez complexe toutefois.

Billets en relation :

  1. Pourquoi tweeter ? 
  2. Comment choisir les profils à suivre ? 
  3. Comment profiter au maximum de tout le potentiel de Twitter ?
  4. Les 20 termes à connaître
  5. Avec SilverBird, restez connecté à Twitter

À propos Fabienne
Journaliste / Community manager. Passionnée de web, de médias sociaux et de nouvelles technos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :