Connaissez-vous iLive ?

Sorti mi-mai, iLive est le magazine nouvelle génération de l’univers Apple. Edité par Oracom, déjà à l’origine de Mobiles Magazine et Your Phone Magazine, le magazine 100% non officiel consacré à l’iPhone et l’iPad, iLive traite donc des produits Apple : Mac, iPad, iPhone et iPod.

Toujours curieuse de connaître les nouveautés en matière de presse high-tech, je me suis donc procurée iLive. Accro à l’iPhone, très attentive à l’actualité touchant l’iPad à défaut d’en posséder un (j’attendais le 2, devant le peu de nouveautés par rapport au 1, j’attends désormais avec impatience la version 3), je ne possède, par contre, pas de Mac et suis même très fidèle à mon PC portable.

Après avoir parcouru le premier numéro d’iLive, j’ai donc été déçue : plus de la moitié du magazine s’adresse en effet aux possesseurs de Mac et même de MacBook Pro. Du choix du modèle à celui du navigateur, en passant par la présentation de la version 7 de Mac OS X ou encore par les tutoriels de différents logiciels photo/video/son, les fans de Mac auront de quoi se mettre sous la dent. Même la rubrique jeux video n’est consacrée qu’aux meilleurs jeux sur Mac. Point de présentation de jeux sur mobiles, un marché pourtant en pleine expansion. Les accros à l’iPhone et l’iPad restent donc sur leur faim.

Dans son édito, Marc Fanelli-Isla, le rédacteur en chef adjoint, écrit : J’entends d’ici les technophiles critiquer le nom du magazine : « trop vague », « pas assez informatique… »  Pour moi, le contenu d’iLive est justement trop informatique et sa ligne éditoriale trop large et donc trop prometteuse.

Au fond, pourquoi vouloir rattacher à tous prix l’iPhone et l’iPad à l’univers Mac ? Pourquoi vouloir absolument créer un magazine regroupant l’ensemble des produits Apple? Il existe déjà un excellent magazine pour l’iPhone et l’iPad chez ce même éditeur, Your Phone.

Comme je l’ai déjà dit, iPhone addict moi-même, je ne suis pourtant absolument pas adepte du Mac. Suis-je une exception ? Tous les possesseurs d’iPhone ne jurent-ils que par le Mac ? Je conçois parfaitement qu’il puisse y avoir un certain état d’esprit Apple, mais je crois que la génération Apple renvoie davantage à une génération adepte de mobilité à travers l’iPhone, l’iPod et désormais l’iPad. Vouloir associer le Mac à cet univers mobile et inversement ne me semble pas gagné d’avance.

Quant à ceux qui s’interrogent sur l’opportunité de sortir un magazine papier à l’heure du numérique, c’est un débat que, en tant que journaliste print et web, je me garderai bien de démarrer ici ;)

Et vous qu’en pensez-vous ? Avez-vous lu ou feuilleté iLive ?

Billets en relation :

Publicités

CityPhone vs Phone Life : 1-0

J’avais loupé la sortie fin 2009 de Phone Life le 2e magazine consacré à l’iPhone après CityPhone. J’ai voulu me rattraper et je viens d’acheter le n°2.

Résultat : 5,50 € que j’aurais mieux fait de réserver à l’achat de deux ou trois applis payantes.

Le premier article sur l’iPad est plutôt pas mal avec de belles photos de ce nouveau jouet. Un autre sur « pourquoi (ne) faut-il (pas) jailbreaker son iPhone ? » m’a convaincu de ne pas chercher à bidouiller le mien (de toute manière je ne suis pas assez calée côté technique).

Mais, l’essentiel de Phone Life c’est tout de même la présentation de ses 250 applications avec, comme annoncée en Une, le bonus : « flashez et installez vos applis en 30s chrono ».

Ce catalogue d’applis ne présente absolument rien d’original : un mini descriptif avec ou non une photo de l’appli et puis c’est tout. Prenez votre iPhone, allez sur l’Appstore et cherchez selon vos centres d’intérêt, vous en saurez autant et gratuitement. Pas de comparatifs, pas de coups de coeur de la rédaction… Une rubrique « les 7 familles high-tech » avec chacune leurs applications dédiées où je me reconnais dans toutes et aucune à la fois. Perso, j’ai au moins une application dans chacune des 7 familles…

Et le bonus qui aurait pu être vraiment sympa, les flashcodes pour télécharger vos applis en quelques secondes… eh bien, de bonus, je n’en ai quasiment pas vu puisque bien qu’ayant un iPhone doté de Mobiletag, les flashcodes ne fonctionnent pas ou trop rarement. Je n’ai ainsi pu téléchargé de cette manière aucune appli qui m’aurait intéressée. Et plutôt que de me simplifier la vie, ce petit gadget m’a bien énervé. Pour avoir effectué d’autres tests avec succès et rapidité sur d’autres supports, je précise que ça ne vient ni de Mobiletag, ni de mon iPhone, ni de moi qui ne saurait pas « flasher »correctement.

Bref, entre CityPhone et Phone Life, le choix est vite fait.

Dans CityPhone, des comparatifs, des tests, des appréciations (les +, les -), des dossiers, des interviews, des tutoriels, de quoi ne pas regretter ses 4,90 €. Tout n’est pas parfait dans CityPhone (voir ma critique du magazine à sa sortie). Le n°2 livre une maquette toujours aussi fouillie mais, pour le reste, vous avez du contenu à vous mettre sous la dent.

Et vous, quelles sont vos impressions sur la presse iPhone ?

MAJ juin 2011 :

  • CityPhone a depuis disparu des kiosques. Son concurrent, Phone Life, continue lui de paraître.

Billets en relation :

Cityphone, le mag de l’iPhone

Enfin un mag pour l’iPhone ! Eh oui Cityphone, le premier magazine consacré à l’iPhone, est sorti aujourd’hui. Premières impressions.

Les plus :

  • les news du début : panorama de l’actu, les dernières applis, celles à venir
  • la sélection podcasts
  • les tests d’applis avec des comparatifs et des présentations détaillées des applications gratuites et payantes
  • le shopping et les tests produits
  • les tutoriels avec trois niveaux débutant, avancé et expert

Les moins :

  • la maquette un peu fouillie et la mise en page des tutoriels : pas vraiment très pratique la lecture en mode paysage.
  • certaines rubriques sans intérêt : l’interview de Cauet qui parle plus de son actu que de son usage de l’iPhone qui ne m’intéresse d’ailleurs pas plus ; le sujet sur « mon iPhone chute du 4e » qui se veut drôle mais qui n’apporte rien.
  • le dossier sur les applis photos : personnellement mon iPhone me sert d’appareil photo de dépannage. Pour prendre des photos de qualité, j’ai un vrai appareil photo. Alors retoucher ses photos via une appli dédiée, franchement non, j’ai mieux à faire avec mon iPhone. OK pour parler des applis photos pour ceux que ça pourrait intéresser, mais de là à y consacrer 16 pages…

Cityphone a pour lui le fait qu’il est le seul magazine exclusivement dédié à l’iPhone. Un guide bienvenu donc pour s’y retrouver parmi les 100 000 applications de l’AppStore.

Dans son traitement de l’info, dans le choix des applis testées et des rubriques (people), il mise cependant surtout sur le côté divertissement. Pourquoi ne pas proposer aussi des rubriques un peu plus sérieuses : l’interview d’un PDG sur ses usages de l’iPhone, les applis indispensables pour se faciliter la vie au boulot ?

Cityphone est bimensuel. RDV donc fin janvier pour le n°2.

PS : Pour ceux qui n’ont pas suivi mes pérégrinations sur Twitter, j’ai enfin retrouvé mon PC après un mois d’attente. La carte mère avait une nouvelle fois lâché. Je peux donc enfin me remettre à bloguer… jusqu’au prochain bug !

MAJ juin 2011 :

  • CityPhone a depuis disparu des kiosques. Son concurrent, Phone Life, continue lui de paraître.

Billet en relation :

%d blogueurs aiment cette page :