Pourquoi je ferme mon Tumblr

Alors que j’apprends que Tumblr ne cesse de se développer (6 millions d’utilisateurs) et vient d’effectuer une levée de fonds de plusieurs millions de dollars,  j’ai décidé pour ma part d’arrêter définitivement mon blog sur cette plateforme. Je ne l’alimentais d’ailleurs plus depuis quelques mois, mais je me disais que, peut-être, j’y reviendrai. Et bien non. Je le ferme pour les mêmes raisons qui m’ont poussé à l’ouvrir. Je m’explique.

Tumblr se présente comme un outil de micro-blogging. Je le situe pour ma part entre les blogs et Twitter. Facile et rapide d’utilisation comme Twitter,  il permet de poster texte, photos, son, vidéo sans limitation du nombre de caractères. Il offre en plus une présentation épurée et ne s’embarrasse pas de quantité de fonctionnalités et autres modules personnalisables. Mais voilà, alors que je l’appréciais justement au départ pour son côté intermédiaire entre mon blog-ci et Twitter, j’ai finalement du mal à lui trouver un usage et un intérêt entre les deux. Et son côté standardisé car peu personnalisable me déçoit aussi. Voilà pourquoi je le laisse tomber.

J’aime Twitter pour son côté simple, rapide, concis, pour sa communauté, ses échanges, pour ses liens bien sûr, et pour tout un tas de raisons. Quand à mon blog, je me suis aperçue que certains articles que j’aurais éventuellement écrits sur Tumblr, parce que trop courts à mon sens pour paraître ici, y avaient en fait toute leur place.

En plus de l’écriture de mini-articles, je me servais de Tumblr avant tout comme carnet de notes pour relever une citation, un chiffre, un site sympa ou pour conserver un passage dans un article que j’avais particulièrement apprécié. J’ai découvert récemment un autre service pour partager tout ça : Kweeper. Mais je vous en dirai plus dans un prochain billet…

Et puis, l’inconvénient avec Tumblr, c’est que vous n’avez accès à quasiment aucune statistique même basique : Combien de visiteurs ? Quels sont les articles les plus lus ? Mystère…

Enfin, je n’ai jamais réussi à y intégrer la possibilité de laisser son commentaire. Ce n’est évidemment pas la priorité dans ce genre de blog mais, pour moi, il est naturel de laisser la porte ouverte à qui veut s’exprimer suite à un billet.

Et vous, avez-vous un blog sous Tumblr ? Quel intérêt et atout lui trouvez-vous par rapport à d’autres services de blogging ou micro-blogging ?

À propos Fabienne
Journaliste / Community manager. Passionnée de web, de médias sociaux et de nouvelles technos.

2 Responses to Pourquoi je ferme mon Tumblr

  1. tonin dit :

    …de toutes façons avec les conneries 4chan vs. tumblr, il marche plus :)

  2. Fab dit :

    @tonin : j’avais prévu le coup et j’attendais le jour J pour annoncer ma décision ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :